Caution: You are browsing the legacy symfony 1.x part of this website.
SymfonyWorld Online 2020
100% online
30+ talks + workshops
Live + Replay watch talks later

Le fichier de configuration security.yml

1.4
Symfony version
1.2
Language

Le fichier de configuration security.yml décrit les règles d'authentification et d'autorisation pour une application symfony.

tip

Les informations de configuration du fichier security.yml sont utilisés par la classe du factory user (sfBasicSecurityUser par défaut). L'exécution de l'authentification et l'autorisation est effectuée par le filtre security.

Lorsqu'une application est créée, symfony génère un fichier par défaut security.yml dans le répertoire config/ de l'application qui décrit la sécurité pour toute l'application (sous une clé par défaut) :

default:
  is_secure: false

Comme indiqué dans l'introduction, le fichier security.yml bénéficie du mécanisme de configuration en cascade et peut inclure des constantes.

La configuration de l'application par défaut peut être substituée pour un module en créant un fichier security.yml dans le répertoire config/ du module. Les clés principales sont les noms des actions sans le préfixe execute (index pour la méthode executeIndex par exemple).

Pour déterminer si une action est sécurisé ou non, symfony regarde pour l'information dans l'ordre suivant :

  • une configuration pour l'action spécifique dans le fichier de configuration du module, si elle existe;

  • une configuration pour l'ensemble du module dans le fichier de configuration du module si elle existe (sous la clé all);

  • l'application de configuration par défaut (sous la clé default).

Les mêmes règles de priorité sont utilisées pour déterminer les credentials nécessaires pour accéder à une action.

note

Le fichier de configuration security.yml est mis en cache dans un fichier PHP; le processus est automatiquement géré par la classe sfSecurityConfigHandler.

Authentication

La configuration par défaut de security.yml, installé par défaut pour chaque application, autorise l'accès à n'importe qui :

default:
  is_secure: false

Quand le paramètre is_secure sera à true dans le fichier security.yml de l'application, l'application entière demandera une authentification pour tous les utilisateurs.

note

Quand un utilisateur non-authentifié tente d'accéder à une action sécurisée, symfony transmet la requête à l'action login configurée dans settings.yml.

Pour modifier les conditions d'authentification pour un module, créez un fichier security.yml dans le répertoire config/ du module et définissez la clé all :

all:
  is_secure: true

Pour modifier les conditions d'authentification pour une action individuelle d'un module, créez un fichier security.yml dans le répertoire config/ du module et définissez une clé après le nom de l'action :

index:
  is_secure: false

tip

Il n'est pas possible de sécuriser l'action login. Il s'agit d'éviter une récursion infinie.

Authorization

Lorsqu'un utilisateur est authentifié, l'accès à certaines actions peuvent être encore plus limité en définissant les credentials. Quand les credentials sont définis, l'utilisateur doit disposer des credentials nécessaires pour accéder à l'action :

all:
  is_secure:   true
  credentials: admin

Le système des credentials de symfony est simple et puissant. Un credential est une chaîne qui peut représenter tout ce dont vous avez besoin pour décrire le modèle de sécurité des applications (comme des groupes ou des autorisations).

Les clés credentials supportent les opérations booléennes pour décrire les exigences complexes des credentials en utilisant le tableau de notation.

Si un utilisateur doit disposer du credential A et du credential B, entourez les credentials avec des crochets :

index:
  credentials: [A, B]

Si un utilisateur doit disposer du credential A ou du credential B, entourez les credentials avec deux paires de crochets :

index:
  credentials: [[A, B]]

Vous pouvez également mélanger les crochets pour décrire tout type d'expression booléenne avec n'importe quel nombre de credential.