Caution: You are browsing the legacy symfony 1.x part of this website.

Autres fichiers de configuration

1.4
Symfony version
1.2
Language

Ce chapitre décrit d'autres fichiers de configuration de symfony, qui ont rarement besoin d'être changée.

autoload.yml

La configuration autoload.yml détermine quels répertoires doivent être chargés automatiquement par symfony. Chaque répertoire est scanné pour les classes PHP et les interfaces.

Comme indiqué dans l'introduction, le fichier autoload.yml bénéficie du mécanisme de configuration en cascade et peut inclure des constantes.

note

Le fichier de configuration autoload.yml est mis en cache dans un fichier PHP, le processus est automatiquement géré par la classe sfFilterConfigHandler.

La configuration par défaut est très bien pour la plupart des projets :

autoload:
  # project
  project:
    name:           project
    path:           %SF_LIB_DIR%
    recursive:      true
    exclude:        [model, symfony]
 
  project_model:
    name:           project model
    path:           %SF_LIB_DIR%/model
    recursive:      true
 
  # application
  application:
    name:           application
    path:           %SF_APP_LIB_DIR%
    recursive:      true
 
  modules:
    name:           module
    path:           %SF_APP_DIR%/modules/*/lib
    prefix:         1
    recursive:      true

Chaque configuration possède un nom et doit être mis sous une clé avec ce nom. Il permet pour la configuration par défaut d'être redéfinie.

tip

Comme vous pouvez le voir, le répertoire lib/vendor/symfony/ est exclus par défaut, car symfony utilise un mécanisme d'auto-chargement différents pour les classes du noyau.

Plusieurs clés peuvent être utilisées pour personnaliser le comportement d'auto-chargement :

  • name: Une description
  • path: Le chemin d'auto-chargement
  • recursive: Pour chercher les classes PHP dans les sous-répertoires
  • exclude: Un tableau de nom de répertoires à exclure de la recherche
  • prefix: Mettre à true si les classes trouvées dans le chemin ne doivent pas être chargées automatiquement pour un module donné (false par défaut)
  • files: Un tableau de fichier à analyser de façon explicite pour les classes PHP
  • ext: L'extension des classes php (.php par défaut)

Par exemple, si vous incorporez une grande bibliothèque au sein de votre projet sous le répertoire lib/, et si elle prend déjà en charge le chargement automatique, vous pouvez l'exclure du système par défaut d'auto-chargement de symfony pour bénéficier d'un gain de performances en modifiant la configuration de chargement automatique de project :

autoload:
  project:
    name:           project
    path:           %SF_LIB_DIR%
    recursive:      true
    exclude:        [model, symfony, vendor/large_lib]

config_handlers.yml

Le fichier de configuration config_handlers.yml décrit les classes du gestionnaire de configuration utilisées pour analyser et interpréter tous les autres fichiers de configuration YAML. Voici la configuration par défaut utilisée pour charger le fichier de configuration settings.yml :

config/settings.yml:
  class:    sfDefineEnvironmentConfigHandler
  param:
    prefix: sf_

Chaque fichier de configuration est défini par une classe (entrée class) et peut être personnalisés en définissant certains paramètres dans la section param.

Le fichier par défaut config_handlers.yml définit les classes de l'analyseur comme suit :

Fichier de configuration Classe du gestionnaire de config
autoload.yml sfAutoloadConfigHandler
databases.yml sfDatabaseConfigHandler
settings.yml sfDefineEnvironmentConfigHandler
app.yml sfDefineEnvironmentConfigHandler
factories.yml sfFactoryConfigHandler
core_compile.yml sfCompileConfigHandler
filters.yml sfFilterConfigHandler
routing.yml sfRoutingConfigHandler
generator.yml sfGeneratorConfigHandler
view.yml sfViewConfigHandler
security.yml sfSecurityConfigHandler
cache.yml sfCacheConfigHandler
module.yml sfDefineEnvironmentConfigHandler

core_compile.yml

Le fichier de configuration core_compile.yml décrit les fichiers PHP qui sont fusionnés dans un grand dossier dans l'environnement prod, afin accélérer le temps qu'il faut pour que symfony charge. Par défaut, les classes principales du noyau symfony sont définies dans ce fichier de configuration. Si votre application se fonde sur certaines classes qui doivent être chargés pour chaque requête, vous pouvez créer un fichier de configuration core_compile.yml dans votre projet ou votre application et les ajouter. Voici un extrait de la configuration par défaut :

- %SF_SYMFONY_LIB_DIR%/autoload/sfAutoload.class.php
- %SF_SYMFONY_LIB_DIR%/action/sfComponent.class.php
- %SF_SYMFONY_LIB_DIR%/action/sfAction.class.php
- %SF_SYMFONY_LIB_DIR%/action/sfActions.class.php

Comme indiqué dans l'introduction, le fichier core_compile.yml bénéficie du mécanisme de configuration en cascade et peut inclure des constantes.

note

Le fichier de configuration core_compile.yml est mis en cache dans un fichier PHP, le processus est automatiquement géré par la classe sfFilterConfigHandler.

module.yml

Le fichier de configuration module.yml permet la configuration d'un module. Ce fichier de configuration est rarement utilisé et ne peut contenir que les entrées définies ci-dessous.

Le fichier module.yml doit être stocké dans le sous-répertoire config/ d'un module pour être chargé par symfony. Le code suivant montre un contenu typique de module.yml avec les valeurs par défaut pour tous les paramètres :

all:
  enabled:            true
  view_class:         sfPHP
  partial_view_class: sf

Si le paramètre enabled est défini à false, toutes les actions d'un module sont désactivés. Ils sont redirigés vers l'action module_disabled_module/module_disabled_action (tel que défini dans settings.yml).

Le paramètre view_class définit la classe de la vue utilisée par toutes les actions du module (sans le suffixe View). Elle doit hériter de sfView.

Le paramètre partial_view_class définit la classe de la vue utilisée par les partials de ce module (sans le suffixe PartialView). Elle doit hériter de sfPartialView.